Work

Play

Bâtir et conserver la meilleure équipe en ville

Quand on a lancé Locomotive il y a 10 ans avec Fred et Mathieu, je ne me doutais pas qu'un jour il faudrait gérer plus de 20 personne / amis (es). À trois c'était facile. On se connaissait, on était déjà amis, et si on était pas d'accord on réglait ça au 5 à 7. Mais quand ton entreprise grandit, comment faire pour que les nouveaux se sentent bien? Pour créer une bonne ambiance et que les gens se sentent vraiment à leur place ?

On est simplement restés fidèles à ce qu'on était (une chance qu'on soit des pas pires êtres humains) et on a essayé d'insuffler de nos personnalités dans nos actions de gestionnaires. C'est comme ça qu'on a bâti la meilleure équipe en ville.

On est plus que notre job

On ne s'est jamais définis uniquement par notre travail et ça a son importance dans nos relations avec les collègues. Si on est arrivés à avoir une équipe si soudée, c'est parce que des individus qui ne se connaissaient pas sont devenus des amis, des membres d'une équipe. On aime mettre en valeur les particularités de chacun et cette section du site en est l'illustration.

La job ça reste quand même important. Alors tant qu'on peut, on choisit nos clients ou des projets stimulants, pour essayer d'avoir le plus de plaisir tout en travaillant plus fort.

Tout le monde aime ça être en vacance.

On essaie de limiter au max l'overtime. La nature de notre industrie ne nous permet pas de l'éliminer complètement, mais ça se travaille. En été, on a instauré les Vendredis Locomotive qui nous permettent, 5 vendredi par été, de bouger, de s'inspirer, de se ressourcer en équipe!

On se met à la place des autres

Si on fait un évènement à l'interne, c'est qu'on a vraiment envie de passer un bon moment ensemble. Donc pour être sur que tout le monde puisse venir ou que ça ne crée pas un incident diplomatique de couple, on invite la plupart du temps les conjoints. C'est des petits détails qui changent tout.

On walk the talk

Avec nos employés ou devant nos clients, on fait ce qu'on dit. Si on dit qu'on part à Cuba, on y va. Ça fait du bien à l'équipe et en toute honnêteté, c'est rassurant en temps que gestionnaire: tu proposes un projet à long terme et tu t'assures ainsi que la majorité de ton staff sera encore présente au moment du projet. C'est pas du chantage, c'est de la gestion gagnant-gagnant (aka ce que devrait être le travail).

On se fait parfois une raison

On fait de notre mieux et on a des employés qui sont en poste chez nous depuis 5 ans, ce que peu d'agence de notre taille peuvent revendiquer. Malgré tout, les départs ça arrive et même si c'est un déchirement, il faut garder la tête froide. Le gestionnaire reprend le dessus sur l'affect et on évite de se montrer émotif, c'est la vie.